Accueil

De wiki-aufil
Aller à : navigation, rechercher
Au fil d'Ercé
Erce 01.jpg
Maison en pierres
Région Drapeau-breton.jpg Bretagne
Département Armoiries-35.jpg Ille-et-Vilaine
Commune Logo Erce.jpg Ercé près Liffré
Habitants 1863
Superficie 16 km2
Gentilé Ercéen
Objet Histoire de la ville
Période passé et présent
Références
Rédacteur(s) B. Pivette
Contact cliquez ici






Bonjour et bienvenue sur le site du patrimoine historique d'Ercé près Liffré
Armoiries-MontBourcher.jpg

Ce site est dédié à l'histoire d'Ercé près Liffré et à son patrimoine culturel à travers des lieux, des monuments, une histoire, une mémoire et des personnes .
Des hommes et des femmes nous ont transmis ce patrimoine pour qu'à notre tour, nous soyons des passeurs de mémoire. C'est l'un des objectifs de ce site qui demande à être enrichi par tous les Ercéens détenteurs d'anciens documents, photos, vidéos et souvenirs, et par tous ceux qui sont intéressés par le patrimoine de notre commune.
Le Conseil Régional de Bretagne a créé un portail consacré à l'Inventaire du Patrimoine Culturel en Bretagne. Pour notre commune Ercé-près-Liffré, cet inventaire est disponible et permet une belle découverte de notre Village Village de Ercé-près-Liffré


L'association Au Fil d'Ercé est née en 1998 d'une volonté de découvrir, de conserver la mémoire du passé, ceci pour mieux apprécier le patrimoine architectural, pour mieux comprendre les changements de la vie quotidienne. Notre association a pour but de rechercher, étudier, conserver et mettre en valeur, par les moyens les plus variés, tout ce qui concerne l'histoire d'Ercé-près-Liffré, au sens le plus large du terme. Après la publication de 13 numéros de la revue " Au Fil… " et après avoir récolté divers témoignages, nous pensons poursuivre notre activité avec la mise en ligne de nos travaux, de nos recherches et permettre aux ercéennes et aux ercéens qui le souhaitent d'être aussi des passeurs de mémoire.

Les revues d'Au Fil d'Ercé

Depuis le numéro 1 publié en juin 1999, jusqu'en janvier 2016, notre association a publié 13 revues sur des sujets variés dont la liste ci-dessous n'est pas exhaustive :

thématiques N° de la revue
Les Archives n° 9
Le Bourg entre les 2 guerres n° 3-5-6-8-10
Comices agricoles n° 2
Conscrits n° 1-9
Electricité n° 13
la Minette n° 7
Le pommé n° 9
Préhistoire n° 7
Chateau du Bordage n° 1-12

Ces revues sont consultables à la médiathèque du Relais des Cultures à Ercé. Elles sont aussi disponibles chez Robert Chasle (0299683067), trésorier de l'association au tarif suivant :

les numéros de 1 à 7 1,5 €/l'unité
les numéros de 8 à 12 2 €/l'unité
numéro 13 2,5 €
La collection complète 20 €

Pierre Morin

Parmi les contributeurs de la revue, nous avons une pensée particulière pour Pierre Morin. Pierre Morin, journaliste à Ouest France, nous a livré au fil des années cinq numéros pour nous raconter son enfance dans son village natal. L'association AU FIL D’ERCÉ, a publié en mars 2000 le premier numéro d'une série de cinq épisodes pour nous permettre de retrouver, ou de découvrir, ce qu’était notre commune, quelle était l’activité de ses habitants « entre les deux guerres » C’était hier sans doute, mais pour bon nombre d’Ercéens cela peut paraître bien loin dans le passé.

Pierre Morin nous propose sa démarche : Alors, avant que ne les emporte le grand vent de l’oubli, les plus anciens d’entre nous ont rassemblé leurs propres souvenirs et sollicité ceux de leurs aînés. Notre souci, en effet, demeure de ne vous livrer que du « vécu », qu’il soit grave ou léger, sérieux ou anecdotique. Et nous avons éprouvé un plaisir tout simple à le faire, comme « on laisse quelque chose sur la table en quittant la maison ». Chaque partie de ces récits propose de décrire un quartier de notre village à la manière d'un promeneur qui arrive par la route de Liffré et qui met ses pas dans ceux de Pierre Morin. Né en 1923, Pierre nous a quitté à 95 ans en mars 2018. [1]

Ercé près Liffré en 2018

Ercé près Liffré est une commune française située à un peu plus de 20 km au nord-est de Rennes tout près l'autoroute des Estuaires A84. En 1881, la commune comptait 1652 habitants pour décliner jusqu'à 763 habitants en 1975. En 2020, la population est de 1863 habitants. La commune s'étend sur 1578 ha, et est traversée d'Est en Ouest par l'Illet. Elle fait partie des 9 communes de Liffré-Cormier Communauté

Ercé près Liffré 1950 vs 2014



Carte d'Ercé près Liffré

  • La Mairie (marqueur bleu) est centrée par rapport aux habitations pour des raisons historiques et de circulation :
    • la ville s'est construite autour du croisement des axes Nord-Sud (Sens-de-Bretagne/Liffré) et Est-Ouest (St-Aubin-du-Cormier/St-Aubin-d'Aubigné)


Chargement de la carte…


Un peu d'Histoire (et Préhistoire)

La présence humaine sur le territoire d’Ercé est attestée dès le Néolithique comme en témoignent l'Alignement du Bas Rocher, les menhirs situés au Champ de la Pierre et à la Croix aux Lièvres et des découvertes archéologiques (haches polies au lieu-dit Rocher des Amis, silex taillés au lieu-dit du Bignon). Plus récemment, des fouilles archéologiques ont été réalisées par l’INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) en 2013. Elles confirment les indices d’occupation du Néolithique et de l’âge du Bronze (découverte d’un enclos funéraire de 15m de diamètre). L’époque gallo-romaine a laissé des traces aux lieux-dits la Touche et Milieu-Papillon. Des vestiges d'une motte castrale (ouvrage de défense médiéval ancien, composé d'un rehaussement important de terre rapportée de forme circulaire) sont visibles au Bordage.
Les fouilles archéologiques de l’INRAP ont aussi mis en évidence, dans le quartier de la Nozanne, des traces d’un habitat du Haut Moyen-âge et d’activités agricoles, traces de l’implantation du premier bourg d’Eré ? 
Les premières traces écrites de l’histoire communale remontent au XIe siècle. La paroisse d’Ercé apparaît sous le nom de Herciaca puis de Hercei. Elle relevait de la juridiction du Bordage, seigneurie constituée par la famille de Montbourcher. Les traces d’un premier « château sur motte » date de la première moitié du XIIIe siècle. Le château fort fut édifié au XVe siècle. Le nom d’Ercé continue à évoluer : au début du XVIe siècle on parle d'Ereyum prope Gahardum. Après l’adhésion de ces puissants seigneurs à la religion réformée (1563), le Bordage devient un important centre calviniste et un refuge pour les huguenots du pays rennais. Cette importante châtellenie est érigée par Louis XIV en marquisat avec supériorité sur les paroisses s’étendant de La Bouëxière à Vignoc. On voyait autrefois dans le bourg, des halles et les prisons de la seigneurie du Bordage. Les marques de cette puissance furent détruites pendant la Révolution. Le Château du Bordage fut confisqué par l’État puis vendu en 1793 à M. Julien Guyot (qui devint le premier maire d’Ercé). La famille Guyot conserva le Château du Bordage jusqu’en 1957. Une activité d’extraction de matériaux de construction et de remblai s’est développée à la fin du XIXe siècle. Une carrière d’ardoise existait au lieu-dit les Buttes. Elle fut abandonnée en 1918. À la Boule d’Or il y avait une carrière de pierre abandonnée en 1948. Les activités de transformation des productions agricoles étaient nombreuses : huit moulins fonctionnaient le long de l’Illet, sept bouchers exerçaient sur la commune. Chaque maison du bourg ou presque abritait une activité commerciale ou artisanale. La fin du XIXe et le début du XXe siècle sont marqués par une modernisation des productions agricoles et le développement des transports [Ercé avait une ligne de chemin de fer]. Mais on assiste aussi à un exode rural important jusqu’en 1975. La population passe de 1652 habitants en 1881 à 763 en 1975. Pour Ercé-près-Liffré, c’est la fin d’une époque basée exclusivement sur l’agriculture et ses activités annexes. Progressivement se met en place une nouvelle vie sociale caractérisée par l’accueil d’une population travaillant à Liffré ou dans la métropole rennaise. C’est une nouvelle histoire de notre commune qui commence au début des années 1980…

Ercé près Liffré aujourd'hui

Située à 25 km de Rennes et à 4 km de Liffré, Ercé est accessible par l'A84 au Nord-Est de Rennes. Ercé s'étend sur 16 km2 entre deux massifs forestiers La Forêt de Rennes et la Forêt de St-Aubin-du-Cormier . La rivière l'Illet traverse la commune d'Est en Ouest, La commune d'Ercé s'est développée dans le cadre de l'intercommunalité de Liffré et plus récemment Liffré-Cormier_Communauté. Depuis les années 2000, un cadre de vie accueillant et de nombreux services ont permis à la commune de passer de 1364 hab (en 1999) à 1863 (en 2019)[2] :
Deux écoles : communale (10 classes) et privée (3 classes) avec garderie et restaurant scolaire
Un centre de loisirs et un espace-jeunes dans le cadre du projet Educatif communal depuis 2002, Un espace Jeux pour les tout petits
Un Centre culturel et une médiathèque au sein du Relais des Cultures inauguré en 2009 pour valoriser (entre autres) la culture gallèse.
Une politique d'urbanisme et un développement de la commune inscrit dans le PLH du Pays de Liffré[3]
Des services : Ercé dispose du Gaz naturel ; l'arrivée de la fibre qui a permis le haut débit et l'ADSL dans le bourg et le nord de la commune. Des artisans et commerçants de proximité y compris des agriculteurs avec vente à la ferme sont installés sur la commune
Une dynamique associative sportive et culturelle, etc.

Notes et références

  1. Voir l'article de Ouest-france le 02/03/2012, édition de Rennes-Est
    Article Ouest-France
  2. démographie Ercé-Wikipédia
    démographie

    démographie
  3. Ouest-France-27/08/2013 édition de Rennes-Est
    Article Ouest-France